Maltraitance et violence au travail : dépister et prendre en charge les victimes

Marseille
Le samedi 13 mars 2021
Je m'inscris

Maltraitance et violence au travail : dépister et prendre en charge les victimes

Le samedi 13 mars 2021
Marseille
Présentiel
  • DPC
7 heures
  • Médecin - Médecine du travail
  • Médecin - Médecine générale
  • Médecin - Psychiatrie générale
Voir plusVoir moins

Objectifs de la formation

  • Identifier en consultation les signes évocateurs d’un patient victime de maltraitance ou violence au travail
  • Lister les conséquences psychosociales des comportements hostiles au travail
  • Citer les principes de prise en charge multidisciplinaires des victimes de comportements hostiles au travail
  • Lister les principaux cadres législatifs définissant les notions de harcèlement moral et sexuel dans le cadre du travail

Résumé pédagogique

En 2010, d’après l’enquête SUMER, 22% des salariés déclarent être confrontés systématiquement à un ou des comportements hostiles dans le cadre de leur travail. Dans un cadre législatif, ils peuvent être reconnu comme harcèlement moral ou sexuel au travail.

Programme détaillé

En 2010, d’après l’enquête SUMER, 22% des salariés déclarent être confrontés systématiquement à un ou des comportements hostiles dans le cadre de leur travail. Dans un cadre législatif, ils peuvent être reconnu comme harcèlement moral ou sexuel au travail. Cependant, les victimes parlent peu de ces situations. Lors de harcèlement moral, la première réaction est celle d’un hyper-investissement du travail pour tenter d’éviter les brimades et les reproches. Pour le harcèlement sexuel, la victime a souvent honte de la situation, les faits sont souvent banalisés. Les plaintes des victimes auprès du médecin sont ainsi peu spécifiques, et difficiles à comprendre. Pour autant, le harcèlement a de graves conséquences sur la santé physiques, morales des travailleurs ainsi que des conséquences sociales. L’employeur a une obligation de prévention, et doit infliger les sanctions disciplinaires à l’auteur responsable de harcèlement. Le médecin spécialiste en médecine générale, le psychiatre ou le médecin du travail doivent pouvoir repérer les signes évocateurs de harcèlement, accompagner la victime dans une prise en charge multidisciplinaire au sein du cadre légal. 

Objectifs généraux : 

Améliorer le dépistage et la prise en charge pluridisciplinaire des patients victimes de maltraitance et de violence au travail


Financement disponibles pour cette formation:

  • DPC

Tarif ou montant indicatif de prise en charge financeur

  • DPC : 665 €

Référence de l'action : 52492100050

* sous réserve de prise en charge

Besoin d’aide ?

...

Nos équipes sont à votre disposition de 9h à 18h pour répondre à toutes vos questions

04 84 89 43 37