Les troubles musculo squelettiques du membres supérieur

lundi 26 octobre 2020 lundi 30 novembre 2020
1
(1 avis)
Je m'inscris

Les troubles musculo squelettiques du membres supérieur

Du lundi 26 octobre 2020 au lundi 30 novembre 2020
E-learning
  • DPC
7 heures
  • Médecin - Médecine générale
  • Médecin - Rhumatologie
1
(1 avis)

Objectifs de la formation

  • Choisir les examens complémentaires adaptés à la démarche diagnostique conformément aux recommandations HAS en fonction du temps d’évolution de la pathologie et de sa réponse au traitement
  • Repérer les démarches médico-administratives indispensables au patient, surtout si inaptitude médicale à prévoir, notamment déclaration de maladie professionnelle ou d’accident de travail, demande de reconnaissance en qualité de travailleur handicapé…
  • Proposer les traitements, prises en charge et prévention adaptées
  • Prévenir les conséquences psycho-sociales de la pathologie et notamment le risque de desinsertion sociale et de dépression par dévalorisation en faisant le lien avec le médecin du travail et au psychiatre au bon moment

Résumé pédagogique

p>Les troubles musculo-squelettiques (TMS) recouvrent un large ensemble d’affections de l’appareil locomoteur, qui se traduisent principalement par des douleurs et une gêne fonctionnelle plus ou moins importantes mais souvent quotidiennes.

Programme détaillé

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) recouvrent un large ensemble d’affections de l’appareil locomoteur, qui se traduisent principalement par des douleurs et une gêne fonctionnelle plus ou moins importantes mais souvent quotidiennes. Nombreuses sont les structures qui peuvent être atteintes : tendons et gaines tendineuses, muscles, nerfs, ligaments, capsules articulaires et bourses séreuses, vaisseaux. Parmi les TMS les plus fréquents, on retrouve les atteintes du membre supérieur (épaule ,coude ,poignet ..) mais on peut citer aussi les lombalgies , les cervicalgies . Moins fréquents, les TMS des membres inférieurs surviennent également. Le plus connu est l’hygroma du genou.  

S’il existe des facteurs de risque individuels (l’avancée en âge, le diabète, l’obésité, l’insuffisance thyroïdienne, un rhumatisme inflammatoire…), le rôle des facteurs professionnels dans leur survenue n’est plus à démontrer. Les TMS sont des pathologies plurifactorielles, c’est-à-dire des affections aux causes diverses et souvent multiples. Ces troubles peuvent parfois apparaître sans que le travail soit en cause, par exemple dans le cas de certaines maladies ou au cours de la grossesse, ou encore à la suite d’activités extra-professionnelles( sport, loisirs..), mais il s’agit avant tout d’un problème très répandu de morbidité liée au travail.

La fréquence des TMS est très importante et exponentielle .En effet, les TMS  représentent de loin la 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées (87% en 2015) et constituent également la 1ère cause de journées de travail perdues du fait des arrêts de travail en France.  Leur répercussion sur le maintien dans l’emploi est majeure car ils sont très souvent cause d’inaptitude au poste. 
Si les méthodes de diagnostic et de suivi clinique n’ont pratiquement pas changé, sa prise en charge et les outils de prévention de ses complications ont fait l’objet de réévaluation ces dernières années par le biais des objectifs à atteindre, de l’arrivée de nouvelles classes et molécules thérapeutiques et le développement de l’éducation du patient et leur prise en charge psycho sociale. 

 

Référence Agence DPC de l'action de DPC : 59782000007


Dates :

E-learning : Du lundi 26 octobre 2020 au lundi 30 novembre 2020
Paul B. Médecin
Il y a 29 jours
A participé à la session du lundi 28 septembre 2020 à
1

je n'ai pas fait la formation

Financement disponibles pour cette formation:

  • DPC

Tarif ou montant indicatif de prise en charge financeur

665 €
* sous réserve de prise en charge

Besoin d’aide ?

...

Nos équipes sont à votre disposition de 9h à 18h pour répondre à toutes vos questions

04 84 89 43 37